(anthropologie/archéologie économique… en Europe)

Les fantômes d’une guerre
7 avril, 2015,
Classé dans : Secundo

Comment l’homo economicus oublie et se rappelle les FAITS de l’histoire? C’est très inquiétant de voir que le comportement stratégique domine le regard sur l’histoire au plus haut niveau des instances politiques nationales en Europe. C’est le cas de la Grèce. On se rappelle soudainement que l’Allemagne n’a pas acquitté ses réparations de guerre (à la Grèce comme à d’autres). L’Allemagne ne se rappelle pas que son développement économique (à l’ouest) est dû au plan Marshall (mieux géré que les fonds structurels européens il paraît) et non pas à la consolidation fiscale. Et la France aussi met ses blessures de la seconde guerre mondiale sur le devant de la scène à des fins politiques. En psychologie cela peut relever d’une pathologie. En politique cela peut relever d’un mauvais politicien qui ne sait pas négocier et réfléchir. Et dans tout cela, c’est l’histoire qui souffre.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/03/25/reparations-de-guerre-quand-athenes-joue-avec-le-feu_4600550_3214.html

Une question: les profs d’histoire – sont-ils à la hauteur de la déontologie professionnelle nécessaire pour enseigner objectivement l’histoire?


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Télémarketing, Télésecrétai... |
ecoland64 |
CFE-CGC.Ricoh France |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ACN - représentant indépendant
| Un travail pour moi (s'il v...
| BTS MUC CLEMENCEAU